Rapport économique 2021 Côte d’Ivoire

Alors que l’économie ivoirienne avait été affectée par les élections présidentielles et la pandémie de Covid en 2020, la situation s’est considérablement améliorée en 2021. La Côte d’Ivoire a retrouvé un niveau de croissance similaire à ce qu’elle avait connu depuis la fin de la crise politique en 2011, grâce entre autres à une situation politique qui s’est stabilisée et à une riposte rapide pour faire face à la pandémie de Covid-19. En premier lieu, une politique active de réconciliation a permis au pays de retrouver une certaine quiétude, à l’image des élections parlementaires de mars 2021 qui se sont déroulées sans encombre.

Une étape importante à cet égard fut le retour au pays en juin 2021 de Laurent Gbagbo, ancien président de la Côte d’Ivoire, qui avait été acquitté par la Cour Pénale Internationale en 2019. Son retour a notamment permis la reprise du dialogue politique entre les principaux poids lourds de la politique ivoirienne pour la première fois depuis la crise électorale de 2011. Les principaux acteurs politiques devraient désormais s’accorder sur les modalités des scrutins à venir, à commencer par les élections régionales et municipales de 2023 qui représenteront le prochain défi majeur au niveau politique.

CI Rapport économique 2021 – Côte d’Ivoire extern

Articles Similaires

La production mondiale de noix de cajou est estimée à plus de 3,7 millions de tonnes (FAO, 2021) en constante progression de 10% en moyenne avec aujourd’hui la Côte d’ivoire comme leader mondial dans la production face au Vietnam leader de la transformation. L’Afrique de l’Ouest concentre près de la moitié de cette production mais avec un taux de transformation de moins de 20% contre les pays d’Asie du Sud-Est notamment l’Inde, le Vietnam et le Cambodge .
La production mondiale de coton est estimée à 25 millions de tonnes pendant la campagne 2021- 2022 dont 74% réalisée par cinq (5) pays dont la Chine, l’Inde, les USA, le Brésil et le Pakistan. Cependant la filière du Coton a été impactée par la pandémie covid-19 et par des tensions géopolitiques.